Partagez | .
 

 Le contexte du lycée Shôri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Omniscience
Neko-qui-sait-tout
avatar
Messages : 87
Points : 142
Date d'inscription : 26/03/2014
Feuille de personnage:
MessageSujet: Le contexte du lycée Shôri   Jeu 27 Mar - 14:40


Contexte

As-tu reçu ta lettre ?



Lycée Shôri

Le lycée Shôri ? Je sais juste qu'il a ouvert ses portes il y a huit ans, et que les élèves qui y sont envoyés ont tous de très bons résultats. Après tout, aucune information ne filtre à son propos. En tout cas, de l'extérieur, le lycée paraît immense. Du portail, on ne peut pas voir tout le domaine, et il est ceinturé par d'épais murs de briques. Je n'ai jamais pu y entrer, puisqu'aucun de mes gamins n'y a été admis, mais j'avoue, j'ai bien envie de savoir ce qu'il s'y passe.

Eiji Imamoto – Fleuriste à Osaka

J'ai été embauché par le lycée Shôri il y a deux ans. Je n'ai pas la moindre idée de comment ils ont su que je cherchais du travail, à ce moment-là précisément, mais la lettre me proposant un emploi chez eux a été comme une bénédiction. Même si je n’apprécie pas trop leurs méthodes, elles ont le mérite d'être efficaces. Les élèves et les professeurs donnent tous le maximum pour parvenir à de bons résultats.

Owen Campbell – Professeur d'économie au lycée Shôri

Comment on entre à Shôri ? Eh bien... On attend sa lettre, j'imagine. Enfin, ça s'est passé comme ça, pour mes amis et moi. Je sais qu'elle arrive souvent au moment où on ne s'y attend pas, quand on n'a pas vraiment d'espoir. Par exemple, moi, j'en étais au point de me dire qu'aucun lycée ne m'accepterait. Et un matin, deux semaines avant la rentrée, ma lettre était là. Ca m'a aidé à retrouver l'envie de travailler et de m'en sortir.

Mamoru Keisen – Elève de première année au lycée Shôri

Mis à part ces quelques témoignages, nous n'avons pas pu apprendre grand-chose sur le mystérieux lycée Shôri, qui a ouvert ses portes il y a dix ans, à Osaka. Les lettres d'embauche et d'acceptation arrivent chez les « élus », élèves, enseignants et membres du personnel, sans que ceux-ci, selon leurs dires, fassent la moindre démarche.

Si les places au lycée Shôri sont très convoitées, il est pourtant impossible d'y entrer sans avoir reçu la fameuse lettre d'admission. Tous les ans, des malchanceux tentent tout de même d'y être admis, et, tous les ans, ils sont refusés sans possibilité de négocier. Nous sommes en capacité d'affirmer, grâce à une source sûre, que la lettre peut arriver à n'importe quel moment. Ainsi, les transferts en cours d'année sont plutôt courants.

Il semblerait que les professeurs et le personnel soient dans le même cas. Ils reçoivent des propositions d'emploi, plutôt que de postuler au lycée Shôri. D'après les dires du peu que nous avons pu questionner, le salaire est plutôt confortable. Tous ont refusé de nous dire quoi que ce soit à propos de leur méthode d'enseignement. Nous savons juste que le nouveau système a été mis en place il y a cinq ans, avec l'arrivée de la nouvelle directrice, et qu'il produit de très bons résultats. En effet, lors des examens nationaux, ce sont les élèves de Shôri que nous retrouvons toujours en tête du classement.

Je clorai mon article avec ceci : Malgré ses mystères, le lycée Shôri est très prisé, par les étudiants comme par les enseignants. Mais, au final, très peu de gens ont reçu le privilège de la lettre d'admission ou d'embauche. Alors, si vous trouvez un jour ces précieux papiers dans votre boîte aux lettres, n'hésitez pas !

© Lady sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceeshori.forumactif.com
 

Le contexte du lycée Shôri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Manifs de lycéens réprimées au gaz lacrymogène
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Mon arrivée dans un nouveau lycée
» Contexte de Nox Aeterna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Shôri :: Avant toute chose  :: Tout ce qu'il faut savoir-