Partagez | .
 

 Mon havre de paix! ft. Kyle Davidson ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ludmila Ichihara
avatar
Messages : 45
Points : 54
Date d'inscription : 26/07/2014
Localisation : Au chaudddddd ~
Feuille de personnage:
MessageSujet: Mon havre de paix! ft. Kyle Davidson ~    Ven 3 Oct - 21:18


Soleil rime avec repos d'amûûûr *^*





Feat.


Kylou :3

Le jardinier o/



Woah! Du soleil! Cette journée s'annonce bien! J'ouvre la fenêtre et sens le vent du matin effleurer ma peau. Je ferme les yeux un instant et profite du moment présent avant d'être interrompue par papa.

- Ludmila! Il est bientôt l'heure! Tu devrais te dépêcher mon poussin.
- Oui papa! Je vais y aller!

Je passe dans la cuisine, prends mes deux pains au chocolat, mon jus d'orange et ma pomme ainsi que mon bento. Je salue mon père en souriant avant qu'il ne me fasse signe d'y aller. Je prends donc mon vélo, un peu vieux, mais malgré tout, il fonctionne. C'est déjà ça et puis, le côté pratique, c'est que personne ne voudrait le voler. Enfin bon, je pédale donc jusqu'à l'école pour une fois. Oui, je ne prends pas tout le temps mon vélo à l'école. C'est juste que là, j'en avais envie.

Arrivée devant le portail, je range tout d'abord mon vélo dans le hangar en faisant bien attention à avoir bien refermé le cadenas. Ensuite, je m'élance jusque dans la cour. Je salue mes amies et amis et même quelques profs. J'entends la sonnerie lorsque j'arrive en classe. Tout pile! "I am so lucky !" Dis-je en souriant alors qu'une de mes camarades de classe vient m'agripper par le cou.

- Hey! T'es en retard aujourd'hui Lud!
- Désolé. Mais je voulais profiter un peu du matin. Je n'en ai pas le droit?
- Non, non. Tu dois venir m'aider je te rappelle.
- Maieuh... Pas tous les jours. On était d'accord... Dis-je en faisant mine de bouder.

Le professeur arrive et mon amie m'ébouriffe les cheveux tout en riant. Je m'installe devant elle, à ma place habituelle. Le cours commence et je le suis avec ardeur. Après quelques heures, mon cerveau fatigue, mais, heureusement pour moi, nous n'avions plus cours! Place aux activités de midi! Mais bon... Je ne suis pas obligée d'y aller tous les jours. Et puis, j'y ai déjà été cette semaine. Je crois que je vais aller me reposer quelque part. Je n'ai pas envie de rentrer à la maison. Je me promène alors dans l'école dans l'espoir de trouver un endroit où me prélasser.

Mon sac sur mon épaule, mon pull dans une main et mon visage collé contre la vitre, j'observais le monde depuis la fenêtre. En marchant dans les couloirs et en parlant avec quelques personnes, j'avais eu une révélation! Oui! Une révélation! Le coin parfait pour profiter de la journée! Mon repos! Mon calme! Je m'élance donc, calmement bien sûr, dans les couloirs et dans les escaliers. Je ne peux pas courir. Ce n'est pas permis dans le règlement et je suis la vice-présidente... Je ne peux donc pas me permettre de transgresser une règle. Je dois être un modèle et une personne digne de confiance! Dis comme ça, on dirait que je m'oblige, mais pas du tout. J'ai l'habitude. Aider les gens, je le fais souvent. Il suffit de demander et j'agis. Bon, il ne faut pas non plus exagérer les choses. Mais j'aime aider les gens dans le besoin et puis, on a l'habitude de venir à moi. La plupart du temps, je ne fais pas grand chose. Je donne plutôt des conseils et ils se débrouillent seuls. C'est très bien comme ça.

Sur le chemin, je rencontre quelqu'un. Rencontrer? Non, je suis tombée sur lui... Mais pourquoi?! J'ai pourtant regardé où j'allais! Comment ça se fait que je ne l'ai pas vu! Haaaa! Bref, je m'excuse en souriant. Je dis juste désoler. Rien de plus, rien de moins. Tiens, c'est qui? Je ne le connais pas lui. Enfin bon, soit, ce n'est pas comme si je connaissais tout les élèves de l'école non plus.


Il était une fois...

(c) Code de Lou pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Davidson
avatar
Messages : 50
Points : 63
Date d'inscription : 20/07/2014
Localisation : Je fume, tu vois pas ?
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Mon havre de paix! ft. Kyle Davidson ~    Sam 4 Oct - 7:54

La journée avait bien commencée pour Kyle. Quoi de mieux qu'une petite grasse-mat' avant le travail ? Rien, et il put le constater. Il venait de sortir de son lit alors que 9h sonnait. C'était cool d'avoir été autorisé à venir seulement l'après-midi pour ce jour. Il allait pouvoir profité de sa matinée. Mais bon, pour le moment c'était thé et exercices. Le soleil entrait par les fenêtres. Cela embellissait la pièce. Les murs brillaient d'un éclat orange. Ce fut la touche qui rendit le jeune homme heureux. C'était comme être dans un temple. Et bien que l'appartement n'était pas très...rangé, cela ne changeait rien à l'impression d'y être le bienvenu. Surtout qu'il aurait eu du mal à se virer lui-même. Ce matin-là, Il ne s'occupa pas du ménage. Il avait plus important à faire. Comme faire ses pompes du matins. Ce fut une petite routine qui s'installa dans ses habitudes. Après son sport, il arrosa les plantes qui flânaient au soleil. Il s'en occupa quelques minutes, comme à chaque fois. Et comme à chaque fois on put l'entendre crier quand il dû manipuler le cactus. Après s'être débarrassé des épines, il vérifia son courrier. Que ce soit pour ses harcelantes lettres d'impôts ou bien à la recherche d'une admiratrice secrété. Mais ce fut bien plus amusant pour lui de recevoir ce morceau de papier chiffonné avec des dessins inintéressants pour les filles. Ses potes lui avaient envoyé une lettre depuis les Etats-unis ? Il arrivait pas à y croire. En anglais en plus. Le japonais, c'était trop compliqué. Il allait enfin pouvoir se reposer en lisant cette lettre.

Posé sur son canapé, il se marrait tout seul de temps en temps. "Les cons..." Pensait-il alors que la nostalgie s'emparait de son cœur. Son regard dansait sur l'écriture en biais, sur les lettres qui ne ressemblaient à rien et les marques en tout genre. Les souvenirs remontaient comme une balle qu'on aurait tenté de couler. Les mots qui lui racontait tant d'histoires auxquels il n'avait pas assisté ressemblait autant à des poignards qu'à des plumes. Quand il eut fini, il ne savait pas s'il devait avoir les larmes aux yeux, ou le rire aux lèvres. Mais le Ps habituel attira son attention. "Kyle, tu te rappelle le manga qu'on se passait ? Interdit aux enfants ? Ouais, bah le tome 2 sort chez toi le 4 Octobre ! Achète-le nous maintenant que t'es majeur !" Quelques secondes, il resta immobile. Comme si toutes valeurs morales avaient disparu de son esprit. Un vent d'amitié et de connerie était venu balayé toutes les responsabilités qu'il avait eu du mal à construire. Il ne bougea pas. Il n'arriva pas à en croire ses yeux. LE TOME DEUX ?! Quand il réalisa, il s'habilla à la va vite et dégagea de sa maison. On aurait pu croire qu'un ouragan l'avait habillé.  Il descendit les escaliers à toute allure. Il enfonça la porte pour sortir. Il ne vit pas sa proprio. Il manqua de lui rentrer dedans. Mais il ne fit que trébucher sur son balais. Il roula au milieu de la route.

Une roue passa à trois centimètre de sa tête. Il retourna bien vite sur le trottoir, mort de trouille.

- Et bien, vous êtes bien énergique ce matin. Commença-t-elle d'une voix enchanteresse.
- Je suis simplement motivé madame.Répondit l'américain une main sur la nuque.

Quand il voulut reprendre, son ventre émit un bruit strident réveillant tout le quartier. La jeune femme fut d'abord surprise, puis elle éclata de rire. Elle lui tendit un bento en souriant. Kyle cligna des yeux et l'accepta. Il commença à partir. Mais il se retourna bien vite. Forcement, il ne savait pas ce que c'était lui. Ce qui fit rire à nouveau la jeune femme qui lui répondit que c'était simplement un pique-nique. Il partit en courant, son cœur remplit de joie. Il ne perdit pas de temps. Il alla au premier centre commercial pour acheter son petit pêché. C'était pour ses potes, se disait-il, alors il n'avait pas à avoir honte. Il glissa le manga dans la poche intérieur de son sweat. Mince...Il n'avait pas le temps de rentrer, fallait aller au lycée. Il était bientôt midi ! Alors il continua à courir comme un déjanté. Il arriva dans le hall d'entrée à temps. Mais, alors qu'il se dirigeait au jardin, un cri l'interpella. Un cri plein d'effroi et de peur. La frayeur lui monta dans le dos. Son corps commença à trembler. Son esprit commença à inventer des histoires. Un meurtre ? Une fois sur place, ces illusions disparurent. Ce n'était qu'une énorme araignée au plafond du hall. Elle avait fait fuir une bande de filles. Il poussa un soupire.

Pas besoin de chaise ! Il grimpa sur un canapé, puis sur le lustre. Elle était énorme ! D'une couleur vive. Elle semblait dangereuse, mais elle ne l'était pas. Il lui offrit un pont avec son doigt. Elle monta dessus. Il voulut descendre. Mais il se loupa dans ses mouvements. Il glissa. Il tomba juste devant une jeune femme. Celle-ci, qui n'avait apparemment pas compris que c'était une zone dangereuse, le heurta en plus. Ah punaise qu'est-ce que ça faisait mal aux dos ! Mais le pire restait encore à venir. L'araignée avait disparu. Où était-elle passé ? Et pour rajouter aux chances, son bouquin un peu...privé tomba peu après, lui. En plein au milieu du crâne. Il rebondit dessus et tomba entre eux deux. Kyle n'avait pas la force de se bouger, cette fois. Il poussa un soupire. Quelle belle journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludmila Ichihara
avatar
Messages : 45
Points : 54
Date d'inscription : 26/07/2014
Localisation : Au chaudddddd ~
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Mon havre de paix! ft. Kyle Davidson ~    Jeu 16 Oct - 20:16


Désolé!





Feat.


Kylou :3

Le jardinier ~

Il est blond! Oh! Ça doit être un étranger! Tout comme moi. Comme moi? Mouais... Je suis née au Japon et n'ai jamais quitté ce pays. Mais devrais-je quand même me considérer comme étrangère? J'ai bien des origines latines? Non, je suis Italienne d'origine et japonaise aussi. Enfin bon, bref. Je demanderai des précisions à papa après.

Je me relève et lui tends la main pour l'aider à son tour. J'espère ne pas avoir été trop lourde. Heureusement que tout a l'air d'aller bien. Je ne crois pas que je ne me sentirais pas coupable s'il s'était fait vraiment mal. En inspectant le jeune homme à terre, je vois un livre. Assez étrange d'ailleurs. Qu'est-ce que c'est? Je n'en sais trop rien. Je ne comprends tout simplement pas. Ça a beau être lisible... Je le ramasse et le lui tends gentiment. Il soupire. Je suis chiante? En tout cas, très sympathique comme première rencontre. J'essaye de ne pas regarder fixement l'individu devant moi et l'ouvrage dans ma main. Ce serait gênant de ma part.

C'est ton livre?

Soudain, une fille vient s'accrocher à moi. Je n'ai pas compris ce qui arrivait. Peut-être parce que j'étais encore abasourdie par la chute? Elle semblait demander quelque chose au blond. Une histoire de bête répugnante qui devait disparaître... Ou un truc du genre. Elle continue de s'accrocher à moi. Je la regarde d'un air énigmatique. Après que le jeune homme ait repris son livre, j'essaye de rassurer la demoiselle. Il y avait un autre groupe de filles au loin qui regardait la scène. Une grosse bête leur a fait peur. Je me demande bien à quoi est-ce qu'elle ressemblait. J'essaye donc de la rassurer du mieux que je peux.

Cette petite bête ne te fera pas de mal. N'est-ce pas?

Dis-je en me tournant vers lui. Il l'a vu, j'imagine. J'espère juste qu'il ne va pas leur dire que c'est une bête dangereuse. Les insectes ne le sont pas en général. En tout cas, pas quand on les laisse tranquille. Et puis, il n'y a pas de mygales ou de ... De je ne sais quoi d'autres d'aussi dangereux au Japon. En tout cas, à ma connaissance.

Une pensée me traverse ensuite l'esprit. Oui! Je voulais me reposer dans un petit coin. Et j'en avais trouvé un! J'espère pouvoir y aller bientôt! Bien que je n'aie pas envie de laisser tomber une élève, j'aimerais aussi profiter de mon après-midi. Et puis, quoi de mieux qu'une sieste? Surtout quand les membres du conseil des étudiants ne vous recherche? Ou qu'aucun professeur ne vous demande de l'aide? Paradis! Je serais bientôt là!

Il était une fois...

(c) Code de Lou pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Davidson
avatar
Messages : 50
Points : 63
Date d'inscription : 20/07/2014
Localisation : Je fume, tu vois pas ?
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Mon havre de paix! ft. Kyle Davidson ~    Ven 31 Oct - 14:15

Il récupéra le plus vite possible le bouquin. D'un geste aussi rude qu'un coup de fouet. Son bras fut aussi rapide que le vent, comme le coup décisif d'un coup d'épée. Personne ne devait être au courant qu'il se baladait avec ce truc dans les poches. Il se ferait sûrement renvoyé immédiatement. Voir pire ! Et puis franchement, c'était la honte totale. Surtout devant une étudiante. Alors il rangea immédiatement les dossiers compromettant dans sa poche interne. Il poussa un soupire de soulagement, ses yeux se baissant honteusement vers le sol. Punaise, qu'est-ce qu'elle lui réservait encore, cette journée ? Il avait peur de continuer cette journée. Ca allait encore être sa fête, on allait l'engueuler toutes les secondes, toutes les minutes, toutes les heures, jusqu'à ce que le soleil se décide à se coucher et à le laisser tranquille. Mais pour le moment, fallait qu'on lui casse les pieds. Il y avait des filles dans le hall qui n'arrêtaient pas de lancer des cris strident capable de faire tomber la grande muraille qu'était son tympan. Punaise, qu'est-ce qu'elles pouvaient gueuler ! C'était horrible ! Faites les taire, voulait-il hurler. Mais Kyle était un garçon étrange. Cela expliquait pourquoi, au lieu de se plaindre, il cacha son visage dans sa capuche, tout simplement. D'après lui, le son passait moins bien entre les fibres orangées de son incroyable accoutrement. Malgré cela, le problème persista. La paix était vraiment si difficile à avoir ? Juste une journée ? Mince...

On lui demanda si la bête n'était pas dangereuse. Il haussa un sourcil. Dans les ténèbres que créait sa capuche, un regard vicieux se déssina. Comme si un méchant de manga venait de prendre possession du corps du jeune homme. Un sourire carnassier s'afficha sous l'ombre de sa capuche. Ses deux canines resplendissaient comme des diamants ne demandant qu'à se baigner dans les sang. Sa gorge fit monté un rire étrange. Sa main, habillé d'un gant, suivit ses parôles comme pour témoigner de la terreur de ses parôles.

Dangereuse ? La bête qui m'a échappé est l'une des plus venimeuses et des plus meurtrières ! Elle vous traque de son regard perfide, prédateur assoifé de sang. Elle rampe, monte discrètement le long de votre cheville. Vous ne la sentez pas sous vos vêtements alors qu'elle grimpe doucement vers votre ventre. Elle entend votre coeur, renifle le sang qui coule dans vos veines. ET D'UN COUP Il bondit vers le groupe de filles. Son oeil vif et alerte droit sur l'araignée. Sa main créa une cage autour du cauchemar. Elle est là !

Puis, tandis que toutes les filles étaient partis en courant, effrayées, terrifiées, lui rendait simplement au mignon monstre sa liberté. Il ouvrit la fenêtre, déposa la bête sur le bord et referma derrière lui. Quand il se retourna, il lâcha un grand rire. Il émanait de lui une joie enfantin. C'était un sentiment souvent puéril, qu'on punissait. Mais il s'était si souvent senti bien grâce à cela qu'il ne pouvait plus s'en passer. Finalement, il bondit sur la canapé, ses jambes se croisant sur le canapé. Pfffiou, qu'est-ce que ça faisait rire n'empêche. Il sortit de sa veste son paquet de cigarette. Il en déposa une entre ses lèvres. Tirant son briquet comme un cow boy aurait dégainé son revolver, il alluma cette flamme qu'il porta à sa peste en boite. Quand elle fut allumée, il regarda de droite à gauche. Il n'avait pas le droit de fumer ici, il était au courant. Mais il n'y avait personne pour l'embêter. Personne...Sauf une étudiante. Une étudiante ?!

Quand il se rendit compte de sa présence, il sursauta. Il tomba sur le sol. Son briquet lui échappa. Il vola jusqu'au front de la demoiselle. Le pouf qui retentit lorsque le briquet heurta la jeune femme lui décrocha un fou rire. Un rire qui arriva presque à lui briser les cottes. Il prit du temps pour se reprendre. Quand il récupéra son créateur de flamme, il remarqua que c'était toujours la même personne. La jeune femme qui lui avait rendu son bouquin n'avait pas eu peur de l'araignée ? Wow...Il cligna des yeux un moment. Il secoua la tête pour oublier ces pensées stupides qui montaient dans son crâne.

Ouais...Heu...Désolé. La chance est pas avec moi aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Mon havre de paix! ft. Kyle Davidson ~    

Revenir en haut Aller en bas
 

Mon havre de paix! ft. Kyle Davidson ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouvel havre de paix
» Havre de paix. [Pv Alvina]
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Les differents gangs de Martissant auraient fait la paix
» Paix a son ame: Une autre Victime du Chaos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Shôri :: Lycée Shôri :: Rez-de-chaussée :: Hall d'entrée-