Partagez | .
 

 Rencontre dans l'ennui [PV: Lucy Blackchess]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anastasia T. Iglésias
avatar
Messages : 11
Points : 15
Date d'inscription : 20/07/2014
Localisation : bah... au Japon ._.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Rencontre dans l'ennui [PV: Lucy Blackchess]   Lun 21 Juil - 12:12

Il y a beaucoup de façons de passer par une imbécile, tu peux dire quelquechose de parfaitement illogique ou de complètement décalé par rapport au sujet de discussion, même qu'il existe la même possibilité de montrer ton intelligence non pas par les mots, mais par les actions.

Comme dans mon cas.

Simplement génial les gens, mon cerveau de la taille d'un moustique ne cessera de me surprendre toute ma vie. Faut le dire, je suis forte pour m'attirer les problèmes, un peu comme les para-tonnerres avec les éclairs en faite. (ou c'est le tonnerre comme le nom l'indique ? je me souviens plus)

C'est qu'il faut le faire les gens pour se paumer le premier jour de classe les gens. Arriver, toute contente et n'arriver même pas lire correctement les instructions qu'on t'a donnés au secrétariat le jour d'avant. La vieillie à la réception écrivait pire qu'un première primaire à mon avis. J'aurais dit que c'était du chinois si les japonais n'écrivaient pas comme le chinois justement, avec ces sortes de kanjis à la noix ressemblant à des gribouillis. En plus, Même pas originale la situation, on voyait combien de fois ce genre de scènes dans les mangas ? Plein, plein, plein, trois fois plein de fois. MAIS, je n'étais pas en retard moi, j'avais même deux heures d'avance avant que les cours commencent.

Ok, j'avais pris trop d'avance. Mais bon, mieux vaut prévenir que guérir non ?

En somme, la galère, il n'y avait pas une seule âme vivante à des kilomètres pour demander mon chemin. Vraiment nul. Et en ce moment je m'ennuyais vachement à divaguer dans les couloirs le regard vague, fixant le plafond blanc sans beaucoup d'intérêt. Pourquoi blanc d'ailleurs et pas noir ?

Je crois que je devais vraiment être plongée dans la solitude la plus profonde et triste pour penser des choses aussi inutiles. C'est que je sais pas quoi faire quand j'ai du temps libre, j'en ai jamais d'habitude.


Enfin, qu'après un bout de temps, j'avais sans me rendre comte arrivée au rez-de-chaussée du bâtiment, dans le hall d'entrée pour être plus précise. Super, retour à la case départ. Je soupirai, m'appuyant sur le mur le plus proche, me laissant glisser avec lenteure jusqu'à m'assoir par terre, lâchant mon sac à mes côtés et posant mes mains derrière ma tête, fermant les yeux.

Me reposer pour une fois en attendant que quelqu'un se pointe ne me ferait pas de mal, j'était crevée de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Blackchess
avatar
Messages : 22
Points : 49
Date d'inscription : 17/07/2014
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ennui [PV: Lucy Blackchess]   Lun 21 Juil - 15:11



   


   
Une nouvelle camarade de classe



   

Bon sang, c'était pas possible d'être aussi conne que ça franchement ! Pourquoi j'avais oubliée de m'acheter un nouveau réveil, sérieusement ? Voilà que j'étais en train de galérer dans les rues à courir de partout parce que j'avais prit du retard sur ma livraison de journaux. Bravo Lucy ! Tu pouvais pas passer dans la supérette du coin pour aller acheter des pilles. Mais non évidemment ! Et mon calepin hein ! Ce foutu calepin sur lequel je devais noter tout ce que j'avais à faire d'important... enfin, c'était comme les orcs et les caleçons, je sait qu'il existe mais je m'en sert pas.

Bon sang de bonsoir, ça me gavait franchement ! Et l'autre là, avec sa tête d'arriéré a me dire que j'étais en retard, oui et alors ? C'est pas ton problème, enfin si mais on s'en fout. Je sait pas ce qui me retenais de lui faire un mawashi-geri ! Enfin, j'avais besoin de cette pièce d'échec pour gagner la partie, je devais le reconnaitre. Mais quelle partie exactement ? Celle de la vie, bécasse ! Enfin bref, fallait que je me dépêche, sinon M.Noda retiendra une part de mon salaire, et ça, c'était pas cool. Enfin bref, je réussis à me débarrasser de tous les journaux dans ls temps. Et maintenant, le must c'était d'aller courir jusqu'au lycée ! Franchement, j'avais l'air d'avoir une visière et un maillot avec le chiffre 21 moi ?!

Enfin bref, alors que je courrais comme une dératée pour accéder au portail, je me souvint alors qu'il devrait y avoir une nouvelle venue dans la classe, aujourd’hui. De mémoire, elle était étrangère, par contre, je ne me souviens absolument pas de son nom ! Elle venait de je ne sait plus quel pays, je crois que c'est le Brésil ou ou l'Espagne. J'espère qu'elle s'habituera vite aux petites coutumes du Japon. D'ailleurs, elle sait manger avec des baguettes ? Si non, elle allait être dans de la belle merde. C'était pas l'Auberge du Monde ici après tout.

Il n'y avait que quelques personnes dans le couloir, pas grande monde. Après tout, les cours n'étaient pas pour tout de suite, il restait bien une vingtaine de minutes avant ces derniers. Ce matin, on allait commencer par Japonais, bon dieu ce qu'elle m'énervait cette matière. Enfin, surtout le prof qui était exécrable avec ses élèves. Il y avait néanmoins une personne présente, assez étrange car elle avait des cheveux roux. Une étrangère ? Elle semblait s'être paumée. L'évidence me frappa alors, ce devait être cette fameuse étudiante. M'avançant vers elle rapidement, je pris la liberté de la secouer à l'épaule pour lui faire ouvrir les yeux :

- Hey ho ! Ça va ? C'est toi la nouvelle étudiante ?


   

   Code d'Estelle Delierre pour Exæther. Pas touche.
   

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia T. Iglésias
avatar
Messages : 11
Points : 15
Date d'inscription : 20/07/2014
Localisation : bah... au Japon ._.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ennui [PV: Lucy Blackchess]   Jeu 24 Juil - 12:32

Je me reposais bien moi, j'étais en paix dans ma bulle de solitude en parfaite harmonie avec moi même, à moitié endormie. Pourquoi dut t'on me réveiller ?

Enfin, si aumoins cela avait été avec grâce et délicatesse. Mais non, quelqu'un me secoua comme un pauvre pommier auquel on cherche à faire cracher ses belles pommes. Non j'exagère pas parce que j'étais en rogne de qu'elle aie mit fin à mon beau moment de paix, je suis parfaitement réaliste. SEIGNEUR, j'eus la trouille, même si je n'en montrai rien sur mon visage. Ouvrant les yeux d'un coup, je fixai l'espèce de bêt- euh.... je veux dire la personne qui avait eut l'immense et généreuse amabilité de me effrayer à mort.

Une fille, au moins je risquais plus de lui coller mon poing dans la face. Sa aurait été une autre histoire un poil plus sanglante si c'était un homme qui se serait permis de me réveiller ainsi. Je me levai en me remettant en place l'uniforme avec calme, ayant enfin repris le dessus sur mes émotions.

- " Oui, je crois bien que c'est moi."

Le visage neutre, je la fixe un moment de façon vague, ayant pris le dessus sur la confusion (et le mécontentement) d'avant. J'avais pas envie de parler à quelqu'un, si possible j'aimais avoir le moindre de contacts possibles dans l'école, car 1: j'avais tout simplement pas le temps pour me faire des amis, ayant toujours quelque chose en rapport avec mon travail à faire, puis 2: parce simplement j'arrivais pas m'entendre avec les personnes dites "normales". Je sais pas moi, j'y étais allergique peut-être. Et je voulais pas changer mes habitudes ici au Japon. Mais pour une fois j'allais bien devoir entrer en contact un peu puisque j'étais plus paumée qu'un naufragé en plein milieu de l'Atlantique.

- " Je m'appelle Anastasia Torres iglésias, deuxième année. Enchantée de faire ta rencontre, j'espère que mon japonais soit compréhensible."

Car oui, même si je savais bien parler la langue grâce à mon grand-père, j'avais peur que l'accent Espagnol pose problème, et cela faisait tout de même un bout de temps que je m'avais pas entrainé. Je me passai une main par les cheveux, oubliant de faire cette petite révérence inutile qu'avaient l'air de faire plein de japonais à l'heure de dire leur prénom et leur nom de Famille, car j'avais toujours eu la haine contre la formalité. Fallait pas rêver que je fasse ce genre de truc comme les appeler par leurs noms de famille. C'était tellement triste, déprimant et vieillot...

Je me contentai donc juste de faire un court sourire poli vers la fin, voulant tout de même rester un minimum polie. Ni-plus ni moins, juste le nécessaire pour être agréable, comme à mon habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ennui [PV: Lucy Blackchess]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre dans l'ennui [PV: Lucy Blackchess]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (f) la soeur aînée impitoyable et tortionnaire ✗ lucy hale/elizabeth gillies
» Deux psychopathes dans la nuit (Pv Lucy)
» Mission: Les documents secrets du bourgmestre [Privé ---> Lucy]
» Alors, on traîne dans la boue? [LIBRE]
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Shôri :: Lycée Shôri :: Rez-de-chaussée :: Hall d'entrée-