Partagez | .
 

 [Terminé] Tendres retrouvailles [PV : Estelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shirokân Chûsei
avatar
Messages : 6
Points : 14
Date d'inscription : 19/07/2014
Feuille de personnage:
MessageSujet: [Terminé] Tendres retrouvailles [PV : Estelle]   Dim 20 Juil - 13:13



Tendres retrouvailles

« Pour toi, je déplacerais des montagnes. »

Feat Shirokân & Estelle


Je regarde autour de moi. J'ai du mal à dissimuler mon impatience. Je me sens bouillonner, un fourmillement étrange me réchauffant les joues. Yumi-sama m'a donné rendez-vous. Depuis que nous travaillons tous les deux, nous ne nous voyons pas pendant la journée, puisqu'elle reste dans sa bibliothèque alors que moi, je suis en classe. Nous avons beau être dans le même bâtiment, nous passons souvent plus de huit heures loin l'un de l'autre. Cette distance est pour moi comme un déchirement, d'autant plus que nous ne vivons plus ensemble, elle et moi.

C'est une décision qu'elle a prise d'elle-même. Elle souhaite apprendre à vivre par ses propres moyens, ce que je respecte vraiment, bien que cela m'attriste d'être loin d'elle. Elle me manque. Beaucoup. Mais je suis fort, pour elle, parce qu'elle ne voudrait pas que je sois peiné. Je fais toujours de mon mieux pour ne pas la préoccuper. Je ne suis que son majordome, après tout... Même si nous ne vivons plus sous le même toit, je reste lié à elle, et je le resterai jusqu'à ce que la mort m'emporte. Comme j'en ai fait le serment.

Je me rends compte que je fais les cent pas sur le toit, lieu du rendez-vous. Ce geste, qui marque ma hâte, ne me ressemble pas. Pas du tout même. Mais c'est ainsi... Quand on parle d'elle, je perds toute raison. Je sais que je suis encore amoureux, malgré mes efforts pour supprimer ce sentiment. On ne peut pas le faire disparaître d'un claquement de doigts, malheureusement pour moi. Je soupire. C'est si difficile de ne pas succomber... Même la luxure ne me suffit pas.

Je regarde ma montre. J'ai encore deux minutes devant moi avant qu'elle n'arrive. Je fais quelques pas, jusqu'à m'appuyer contre la rambarde qui fait le tour du toit afin d'empêcher les élèves de tomber bêtement. Mon regard se perd dans le ciel. La vue de cette étendue entre le gris et le bleu m'apaise quelque peu. Je ne voudrais pas que Yumi-sama puisse voir l'amour que je lui porte encore... Je respire profondément. L'air est vicié par la pollution, mais ce n'est pas bien grave. On s'y fait...

Je ne peut pas empêcher mon coeur de bondir quand j'entends des pas lents dans l'escalier. Je reconnaîtrais la démarche de Yumi-sama entre mille. Un sourire doux se forme sur mes lèvres. Ma main s'appuie contre la barre de métal qui sert de garde-fou. J'attends en écoutant, patient et hâtif à la fois. Le panneau pivote en grinçant. Lentement, bien trop lentement. Enfin, quand le mouvement se termine, je me retourne, mes cheveux mauves baladés par une faible brise.

Elle est là...
Par Eien, pour Shirokân.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estelle Delierre
avatar
Messages : 14
Points : 25
Date d'inscription : 18/07/2014
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: [Terminé] Tendres retrouvailles [PV : Estelle]   Dim 20 Juil - 13:35




Tendres retrouvailles


« Tu es la partie manquante de mon âme, être loin de toi la déchire. »

Feat Estelle & Shirokân


Je frissonnai doucement. J'avais enfin donné rendez-vous à Shirokân. Nous ne nous étions plus vus depuis presque deux semaines, ou à peine en coup de vent, et il me manquait beaucoup. Sans lui, je me sentais un peu vide. Il était ma force, celui qui, mieux que personne, savait comment me faire sourire et me donner du courage. Et pourtant, j'avais décidé de m'éloigner de lui, d'apprendre à vivre seule. Quelle décision difficile cela avait été ! Mais je ne m'étais pas vraiment laissé le choix. Je devais savoir me débrouiller.

Mon travail à la bibliothèque de Shôri me permettait au moins de ne pas m'ennuyer. Quoique... Je pouvais bien me sentir lasse des demandes qui revenaient encore et encore. Toujours les mêmes livres, pour les mêmes cours... C'était presque effrayant de voir à quel point les élèves n'avaient pas d'initiative personnelle, ou de goût pour la culture, la littérature.

Cependant, tout le divertissement du monde ne valait pas une bonne discussion avec mon bien-aimé frère d'âme et majordome. Lui et moi, nous savions être de niveau égal, intellectuellement, et nous pouvions donc nous permettre de ne pas être gênés par la crainte de blesser ou de perdre l'autre. Je ne m'autorisais ce genre de choses qu'avec lui. Les autres... eh bien, je n'avais que peu de fréquentations. Je me sentais... Invisible. Je n'aimais pas cela, mais en même temps, n'était-ce pas là la meilleure chose que je puisse faire, pour moi et pour les autres ?

Un soupir m'échappa, alors que je fermais avec soin la porte de la bibliothèque derrière moi. Je ne tenais pas à ce qu'un élève, quel qu'il soit, puisse rentrer en mon absence. Après tout, je n'avais pas encore d'assistants qui pourraient surveiller pendant que je n'étais pas là. Je rangeai la clé avec son trousseau dans mon sac et rajustai mon manteau.

Mes pas s'entendaient très clairement dans le couloir. Je croisai quelques élèves, auxquels je n'apportai pas d'attention, puisqu'ils se dirigeaient soit vers leur local de club, soit vers la sortie. Rien d'inhabituel. Je fis un signe de la main à Aaron Takikura, le surveillant avec lequel j'avais discuté quelques fois, et il me rendit un gentil sourire. Il était ami avec Shirokân si je me souvenais bien... Oui, en fait, je l'avais même rencontré grâce à mon majordome. Un homme agréable, dont je pouvais apprécier le caractère tranquille.

Je grimpai les escaliers, une boule d'impatience se formant dans mon ventre. Des frémissements m'agitaient parfois, et je me mordillais les lèvres en signe de nervosité. J'avais hâte... J'espérais qu'il ne serait pas en retard, puisque je m'étais assurée d'être là exactement à l'heure prévue, comme de coutume.

Mes craintes furent réduites à néant quand je poussai la lourde porte qui séparait l'escalier du toit. Le grincement me fit secouer la tête d'inconfort. Il était là, accoudé négligemment à la rambarde du toit. Chaos tout-puissant, qu'il était beau... Je ne pus m'empêcher de sourire, détaillant comme à chaque fois ses longs cheveux d'un mauve profond, sa stature puissante, ses yeux d'un bleu qui me paraissait tout simplement envoûtant. Il ne m'en fallut pas plus pour me jeter dans ses bras, après avoir déployé mon ombrelle, lui offrant l'une de ces étreintes auxquelles lui seul avait droit.

J'étais heureuse.


Code d'Estelle Delierre. Pas touche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirokân Chûsei
avatar
Messages : 6
Points : 14
Date d'inscription : 19/07/2014
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: [Terminé] Tendres retrouvailles [PV : Estelle]   Dim 20 Juil - 13:37



Tendres retrouvailles

« Pour toi, je déplacerais des montagnes. »

Feat Shirokân & Estelle



Je ne peux pas m'empêcher de la dévorer des yeux. Elle est magnifique... Mon regard s'attarde sur ses cheveux qui descendent bien en-dessous de sa taille fine, noirs mêchés de violet, sur ses mains délicates, sur les traits de son visage. Je plonge avec un frisson, mais sans la moindre hésitation, dans le mauve intense de ses prunelles. J'ai toujours aimé cet échange muet dont nous sommes capables elle et moi. Elle est... Ma précieuse maîtresse.
 
Elle déploie son ombrelle. J'ai tant de fois exécuté ce geste pour elle... Je ne peux pas m'empêcher d'être ému par les souvenirs qui reviennent, encore et encore. Je l'accueille avec plaisir dans une tendre étreinte, veillant à ne pas reculer. Je ne risquerais pour rien au monde de basculer dans le vide avec elle...
 
Je referme lentement mes bras sur elle, savourant le contact de son corps tout contre le mien. L'une de mes mains se pose au milieu de son dos, le caressant doucement, et l'autre s'en va plus haut, juste à la naissance de sa nuque. J'inspire profondément son odeur de jasmin, si caractéristique, la sentant se réchauffer peu à peu dans mes bras. Sa peau est froide comme toujours, mais je sais que le contact humain est la seule chose qui peut la rendre tiède, alors je ne m'inquiète pas.
 
Je ne parviens pas, pendant un instant, à arrêter le flot de sensations qui me submerge. Si seulement elle savait comme j'aime la serrer ainsi contre moi... Je ne suis véritablement heureux que dans cette position, elle perdue dans mon étreinte. Je me sens fort, tant son corps est frêle et menu par rapport au mien, mais cela ne fait qu'accentuer son charme, à mes yeux. Je souris, lui caressant la joue tendrement. Je ne peux m'empêcher de m'attarder sur la douceur de sa peau fraîche sous mes doigts. Enfin, je prends la parole.
 
- Tu m'as tellement manqué... Yumi-sama...
 
Ma voix tremble légèrement à ces mots. Ils sont bien faibles, par rapport au vide infini que m'a causé son absence, mais comment pourrais-je exprimer cela ? J'ai beau parler beaucoup de langues, je sais qu'aucune d'entre elles n'a de mots assez forts pour décrire ce sentiment. Tout comme je ne peux dire combien je suis heureux de la retrouver...
 
Mais en ai-je vraiment besoin ? Je ne peux pas me leurrer à ce sujet. Je la connais, elle est comme une part de mon âme. Je sais qu'elle s'est sentie aussi seule que moi.

Par Eien, pour Shirokân.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estelle Delierre
avatar
Messages : 14
Points : 25
Date d'inscription : 18/07/2014
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: [Terminé] Tendres retrouvailles [PV : Estelle]   Dim 20 Juil - 13:38




Tendres retrouvailles


« Tu es la partie manquante de mon âme, être loin de toi la déchire. »

Feat Estelle & Shirokân


Je ne pus pas m'empêcher de frémir en le sentant m'étreindre. Chaos tout-puissant, comme cela m'avait manqué... Je nichai ma tête contre son torse, inspirant profondément la vivifiante odeur de lavande qui se dégageait de lui. Mes mains tremblèrent légèrement. Comment avais-je pu à cde point me passer de lui ? Cela me paraissait soudain déraisonnable.

- Tu m'as tellement manqué... Yumi-sama...

A l'entente de sa voix qui tremblait légèrement, et gardait pourtant ce timbre chaud, suave, rassurant, je fermai les yeux en m'accrochant à lui. Combien de nutis avait-il passé à mon chevet, me parlant sans cesser pour m'apaiser et éloigner les cauchemars qui me tourmentaient ? Sans lui, je ne serais plus rien. Je le savais si bien... Ma voix trembla au moins autant que la sienne quand je lui répondis.

- Et toi donc... Shirokân... Shirokân...

D'aucuns auraient trouvé singulier le fait que seulement deux semaines de séparation nous aient ébranlés à ce point. Mais ces gens ne connaissaient pas l'attachement au goût d'absolu qui nous avait liés pendant si longtemps et nous liait encore. Que ce soit hors de leur portée ne m'aurait pas un seul instant étonnée. Notre relation, à Shirokân et moi, était unique. C'était un fait.

Je vacillai, m'appuyant contre son corps puissant. J'étais fatiguée. Très fatiguée même. Dormir sans lui était bien plus difficile, je m'en étais rendue compte dès le premier soir que j'avais passé seule. Je n'avais plus, après tout, la tendresse de sa voix et la chaleur de son étreinte. Mes draps me semblaient effrayants, si froids, si vides, sans sa présence... Je ne dormais jamais guère plus d'une heure d'affilée, ni plus de trois ou quatre heures par nuit, quand je ne la passais pas à peindre, à dessiner, à lire ou à écrire.

Je me forçai à respirer profondément. Je ne devais pas perdre la bataille, pas maintenant, pas alors qu nous venions à peine de nous retrouver. Je dormirais plus tard. Je tournai la tête de façon à avoir l'oreille appuyée contre son torse, et le regard perdu vers le ciel. Je pouvais voir Osaka, derrière les imposantes murailles qui ceinturaient le lycée. La ville était toujours active, quelle que soit l'heure. Mon ombrelle me protégeait du Soleil, heureusement. Je savais que la moindre exposition directe signifierait mon évanouissement. Et je ne pouvais pas me permettre cela, pas plus que je ne m'autorisais le sommeil. J'avais déjà causé bien assez d'inquiétude à Shirokân, tout au long de ma vie...

Code d'Estelle Delierre. Pas touche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirokân Chûsei
avatar
Messages : 6
Points : 14
Date d'inscription : 19/07/2014
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: [Terminé] Tendres retrouvailles [PV : Estelle]   Dim 20 Juil - 13:40



Tendres retrouvailles

« Pour toi, je déplacerais des montagnes. »

Feat Shirokân & Estelle



Je ne pourrai jamais me lasser de la sensation de son petit corps blotti contre le mien. Je me sens si... Complet, si entier, que c'en est à couper le souffle. J'inspire profondément l'odeur de ses cheveux, charmé, transporté, sans cesser un instant mes caresses. Je me sens tellement bien... Alors que le début de ma journée a été rude, à cause des élèves qui chahutaient, elle a fait s'envoler tous mes soucis par sa simple présence.
 
- Et toi donc... Shirokân... Shirokân...
 
Je me sens fondre. Sa voix tremble aussi, si vibrante d'émotions qu'elle pourrait fendre une pierre en deux. Je lui caresse encore et toujours le dos et les cheveux, comme pour la réconforter. Je n'aime pas la sentir ainsi au bord des larmes. Si j'en avais le pouvoir, je bannirais même totalement la tristesse de son coeur. En France, on dit qu'avec des 'si' on mettrait Paris en bouteille. Mais je ferais bien plus que cela, moi, avec des 'si'... Rien que pour elle. Pour son bonheur. Parce que je l'aime.
 
Je me tends en la sentant vaciller. Elle a beau respirer profondément et régulièrement, je vois bien que ça ne va pas. Elle ne peut plus me tromper, après toutes ces années que j'ai passées à travailler à son service. Elle se sait très bien... Oui, aussi bien que moi. Je lui caresse la joue avec un soupir attristé. Elle a à nouveau froid... Je l'empoigne fermement, veillant toute fois à ne pas lui faire mal, et commence à bouger, usant de toute ma délicatesse. Me mouvoir tout en l'empêchant de chuter est plutôt ardu, mais je finis par réussir à être assis, elle entre mes jambes. Mon dos est contre la rambarde, le sien contre mon torse. Je peux voir son visage. J'y discerne les traces de son plus terrible démon : la fatigue.
 
Je lui caresse tendrement les cheveux, comme je l'ai toujours fait quand je l'ai trouvée dans cet état. Trouve-t-elle du réconfort dans ce geste ? Je me surprends à penser que oui. Elle a toujours bien réagi quand je l'exécutais. Je plonge mon regard dans le sien, mais cette fois, plutôt que de savourer le contact visuel, je la sonde, comme elle se plait à le faire avec tout le monde. Je peux la voir clairement, maintenant, sa fatigue. Je soupire et, après un baiser sur sa tempe, je prends la parole, d'un ton doux destiné à l'apaiser.
 
- Je vais te ramener chez toi, d'accord ? Tu vas me laisser faire, et te reposer... Comme autrefois.
 
Mon ton n'admet pas de réplique, elle le sait. En tant que majordome, je dois faire passer son bien-être avant ses désirs. Et puis, je m'inquiète...

Par Eien, pour Shirokân.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estelle Delierre
avatar
Messages : 14
Points : 25
Date d'inscription : 18/07/2014
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: [Terminé] Tendres retrouvailles [PV : Estelle]   Dim 20 Juil - 13:44




Tendres retrouvailles


« Tu es la partie manquante de mon âme, être loin de toi la déchire. »

Feat Estelle & Shirokân


J'avais froid. Le contact de Shirokân m'avait réchauffée, pendant un instant, mais le froid était à nouveau là. Je frissonnais sans discontinuer dans les bras de mon bien-aimé majordome. La fragilité qui m'envahit m'aurait fait mourir de honte si je n'avais pas déjà été en train de geler. J'avais l'impression qu'un vent glacé soufflait depuis mon coeur pour envoyer son mordant dans tout mon corps. Douloureux...
 
Je fermai les yeux en sentant les muscles de Shirokân se nouer et commencer à bouger sous sa peau. Il me paraîssait concentré, comme s'il souhaitait que je ne sente pas le mouvement. C'était d'ailleurs plutôt réussi. Je percevais ses gestes, mais pas leurs conséquences sur ma position. J'avais l'impression de flotter... Si seulement il n'avait pas fait si froid...
 
Mes yeux se rouvrirent quand il s'immobilisa. Je percevais le sol sous moi, son torse dans mon dos. Je remuai légèrement pour ne pas risquer de lui faire mal, et mes yeux rencontrèrent les siens. Je me sentis soudain... Exposée, mise à nu. Comme s'il lisait en moi, ne me laissait pas le moindre secret. Sans doute était-ce là l'effet de mon propre regard sur les autres... Je comprenais maintenant ce qu'ils pouvaient bien ressentir. Mais ce n'était pas à mes yeux une raison d'arrêter. Cette façon de les regarder était ma manière de me protéger. Nécessaire...
 
Tout comme Shirokân était nécessaire à mon existence. Plus que cela même... Il était ma vie, tout simplement. Sans lui, je n'existais pas. J'en avais cruellement conscience. Ces deux semaines loin de lui avaient été une tourmente. Non, pire que cela... J'avais eu l'impression de mourir. C'avait été pire encore que la solitude à laquelle je m'étais habituée. Comme si on m'avait privée de mon âme..
 
J'avais beau savoir cela et m'en rendre compte, je ne pouvais tout simplement pas renoncer à mon projet. J'avais besoin de croire qu'il était encore possible de placer ses espoirs dans l'humanité, j'avais besoin de la volonté que m'offrait le désir de rencontrer des gens bien. L'indépendance était nécessaire pour effleurer ce but. Si je m'en remettais à nouveau aux mains de Shirokân, je ne pourrais plus ne serait-ce qu'espérer y arriver.
 
- Je vais te ramener chez toi, d'accord ? Tu vas me laisser faire, et te reposer... Comme autrefois.
 
Je hochai la tête, docilement. Il avait employé un ton tel que, même moi, je n'aurais pas songé un instant à désobéir. Je le reconnaissais bien, celui-là. Il était toujours aussi chaud, aussi réconfortant, mais une inflexion très particulière de sa voix faisait en sorte qu'on l'écoutait, sans se poser de question. D'ailleurs, pourquoi aurais-je résisté ? Il savait bien mieux que moi ce dont j'avais besoin. Je m'étais faite à cette idée.
 
- D'a... D'accord...
 
Je cédais... Pour cette fois.

Code d'Estelle Delierre. Pas touche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirokân Chûsei
avatar
Messages : 6
Points : 14
Date d'inscription : 19/07/2014
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: [Terminé] Tendres retrouvailles [PV : Estelle]   Dim 20 Juil - 13:46

Rp terminé. Suite à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: [Terminé] Tendres retrouvailles [PV : Estelle]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] Tendres retrouvailles [PV : Estelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvailles insolites. {Mayumi Maichi} [Terminé]
» You left, I died ▲ John -retrouvailles- [Terminé]
» [Chaü - An 6 - Terminé] Retrouvailles de deux amants
» Des retrouvailles tragiques...
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Shôri :: Lycée Shôri :: Extérieur :: Toit-